Le mur à poupées – Lyon

Aujourd’hui 130 millions de femmes souffrent de maltraitance dans le monde.

En France une femme meurt tous les trois jours, victime de violence conjugale.

L’ONU a mis en place une commission de la condition de la femme et il s’est tenu,à New-York, en mars 2016, la soixantième session dont les thèmes étaient : 
Autonomisation des femmes et lien avec le développement durable et Élimination et prévention de toutes les formes de violence à l’égard des femmes et des filles.
http://www.unwomen.org/fr/csw/csw60-2016

Il est en effet temps de réagir à ces inégalités entre l’homme et la femme et de trouver des solutions pour lutter contre les maltraitances faites aux femmes.

Toutes ces poupées, jouets qui accompagnent l’enfance chez la  jeune fille, sont un symbole de féminité, d’affection et d’amour.

L’utilisation de ce symbole un peu cliché de la poupée sert à dénoncer que les femmes sont trop souvent considérées comme des femmes objets et que leurs droits 
sont encore, de nos jours, trop souvent bafoués.

Ce mur est volontairement installé à la vue et portée de tous, pour sensibiliser les passants sur ce problème de violences faites aux femmes.

En guise de soutien ou de témoignage, les passants peuvent le faire vivre, en y déposant une poupée supplémentaire.

Le mur à poupées a été installé à Lyon 7 :  25 rue Cavenne, de mai 2016 à novembre 2016.

Il a été installé à la Salle des Rancy LYON 3, du 19/11/16 au 3/12/16 dans le cadre de la semaine autour de la journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes.

Le mur sera visible à la Mairie du 9ème de Lyon tous le mois de mars 2017, lors de l’exposition « les femmes artistes n’existent pas », exposition autour de la journée de la femme du 8 mars.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *